La FCA lance PRODUIRE LA PROSPÉRITÉ CANADA

Appel lancé à tous les partis politiques pour qu’ils appuient la croissance et la prospérité de l’industrie agroalimentaire du Canada, au profit de tous les Canadiens.

OTTAWA, ONTARIO – 9 avril 2019 – La FCA, qui parle d’une seule voix au nom des agriculteurs canadiens à l’échelle nationale, a lancé sa campagne Produire la prospérité au Canada ce matin sur la colline du Parlement.

La campagne est une initiative non partisane lancée en prévision de l’élection fédérale plus tard cette année qui s’adresse à tous les députés élus, les nouveaux candidats et décideurs pour souligner le potentiel du secteur agroalimentaire en tant que premier secteur économique au Canada, champion de la sécurité alimentaire et participant innovateur à l’intendance environnementale partout au pays.

En 2017, le Conseil consultatif en matière de croissance économique du gouvernement fédéral, dirigé par Dominic Barton, a souligné que le secteur de l’agroalimentaire constituait un secteur de croissance clé pour le Canada. Le Canada possède de l’expertise agricole de classe mondiale, a une économie moderne et dispose de l’infrastructure nécessaire pour faire parvenirses produits aux marchés, mais il faut faire plus pour exploiter le potentiel du secteur, étendre le commerce et favoriser la croissance du pays. Sur la scène internationale, l’industrie agroalimentaire du Canada a acquis une excellente réputation pour ses aliments salubres et de haute qualité, ce qui s’explique en partie par nos rigoureuses normes de protection environnementale. Le Canada est donc bien placé pour répondre à une hausse de la demande de nourriture, tant au pays qu’à l’étranger.

La campagne Produire la prospérité au Canada attire l’attention sur plusieurs grands avantages qu’offrirait une industrie agroalimentaire nationale plus prospère:

  • Croissance économique – L’industrie canadienne de l’agroalimentaire a contribué 112 milliards de dollars au PIB du Canada en 2016, et de 2012 à 2016, la croissance globale du secteur était de 11 %, contre 7,8 % pour l’économie dans son ensemble. On trouve 2,3 millions d’emplois canadiens dans notre industrie, c’est-à-dire un emploi sur huit, et nous sommes donc le deuxième employeur en importance au pays. Le Canada produit deux fois plus de nourriture qu’il consomme et est donc bien placé pour tirer parti de la hausse de la demande de nourriture à l’échelle nationale et mondiale.
  • Sécurité alimentaire – Les agriculteurs au Canada sont parmi les agriculteurs dans le monde qui proposent la plus grande variété de produits et d’aliments. Grâce à notre excellente réglementation, nos agriculteurs ont pu produire des aliments de qualité exceptionnelle, et ainsi figurent parmi les agriculteurs les plus efficients et offrant des aliments les plus abordables dans le monde. Les Canadiens dépensent moins à la nourriture que les citoyens de la plupart des autres pays, puisqu’ils consacrent moins de 10 % du revenu disponible de leur ménage à l’épicerie.
  • Intendance environnementale – À l’heure actuelle, seulement 6,5 % de la masse terrestre au Canada est utilisé à des fins agricoles, et un solide secteur agroalimentaire aide à préserver cette précieuse ressource pour les prochaines générations. Au cours des trois dernières décennies, les agriculteurs canadiens ont très fortement réduit les émissions de carbone provenant des activités à la ferme, et l’innovationet les nouvelles technologies continuent de réduire notre empreinte de carbone. Les chercheurs dans le secteur public, les milieux universitaires et le secteur de l’agriculture se concentrent sur lesmoyens de faire baisser les émissions provenant des cultures et du bétail et continuent d’explorer des façons d’assurer une utilisation plus efficiente de l’eau.

«La FCA a hâte de collaborer avec nos membres, les intervenants de l’industrie et le gouvernement, tandisque nous continuons à trouver des solutions aux enjeux dans le domaine agroalimentaire au Canada. Au cours des prochains mois, nous rencontrerons descentaines de candidats et représentants politiques, alors qu’approche l’élection fédérale. Notre objectifest de convaincre le gouvernement de voir les politiques dans le domaine agroalimentaire comme une priorité nationale, peu importe que les personnes représentées habitent dans des circonscriptions rurales ouurbaines», explique Mary Robinson, présidente de la FCA.


Les agriculteurs nourrissentle monde, et l’on pourrait donc affirmer que cela protège l’industrie de l’agriculture contre toute récession. Pour des raisons économiques, de sécurité alimentaire et environnementales, nous sommes convaincus que la campagne Produire la prospérité au Canada réunit les ingrédients clés qui font qu’elle mérite d’être soutenue à l’échelle nationale. Une industrie agroalimentaire robuste profitera à tous les Canadiens», ajoute Mme Robinson.

Dans le cadre de la campagne Produire la prospérité au Canada, on demandera à tous les partis politiques de fournir leur soutien à l’industrie agroalimentaire en prévision de l’élection fédérale en octobre.

Pour en savoir plus, veuillez visiter le site www.produirelaprospéritécanada.ca

Contact pour les médias les 9 et 10avril:

Lindsay Yaciuk, Affaires publiques, Grassroots
Téléphone: 905-715-2788 (cellulaire)
Courriel: lindsay@grassrootspa.ca

Contact pour les médias après les 9 et 10 avril: Laurie Karson, directrice des Communications
FCATéléphone: 613-236-3633, poste2322
Courriel: laurie@producteurs-agricoles.ca